Flotter pour se libérer du stress

``C'est comme passer un instant privilégié, en tête à tête avec le vide``

Flotter pour se libérer du stress

Avant de pouvoir explorer sa créativité et d’aspirer à de nouveaux projets, il faut se débarrasser du stress. On ne peut tirer une flèche dans le brouillard. Aussi, la fonction primordiale de la flottaison est de se libérer du stress et des maux liés au stress.

“L’effet apesanteur “

Être complètement porté par l’eau permet une détente musculaire immédiate et globale. Ce relèchement des zones qui avaient été crispées par le stress (mèchoires, épaules, poings, dos, ventre‚Ķ), crée une détente mentale. Aussi bien que les crispations créées par le stress rappellent le stress, la détente musculaire propre à l’état d’apaisement, provoque cet état d’apaisement. Le corps et les émotions étant en lien permanent.

” Le calme pour se ressourcer “

Le bruit ambiant et permanent est l’un des nombreux facteurs de stress de nos sociétés. Une des fonctions principales de notre sens auditif est de nous prévenir du danger. Ceux qui se sont déjà promenés dans la rue avec des boules quies ont pu se rendre compte à quel point il était utile pour notre sécurité. Cependant, si ce sens est sollicité en permanence, il peut être cause de stress. Plusieurs études ont montré l’impact des nuisances sonores sur la production d’hormones du stress et ses conséquences sur les troubles du sommeil. Les cocons ainsi que la cabine ont été pensés pour nous protéger de ces stimuli sonores permanents. Le calme étant le cadre idéal pour la relaxation profonde.

” L’apport du magnésium “

On parle de plus en plus des carences en magnésium. Elles passent souvent inaper√ßues bien que les symptômes soient fréquents : fatigue, anxiété, insomnie, hyperémotivité, dépression, crampes, maux de tête‚Ķ Le sel d’Epsom est connu pour ses vertus relaxantes et reminéralisante puisque le magnésium peut être absorbé par les pores de la peau.

” L’avis des scientifiques “

Les effets de la flottaison sur le stress ont été vérifiés cliniquement tant au niveau biochimique que psychologique. Les études réalisées ont montré que le niveau de cortisol (hormone du stress) ainsi que la pression sanguine diminuaient pendant et après la séance de flottaison. Sur le plan psychologique, les participants ont signalé une diminution de leur stress ressenti et une augmentation du sentiment de bien-être. Les chercheurs Kristeller, Schwartz, et Black ont même montré qu’après plusieurs séances à intervalle régulier, ces effets perduraient jusqu’à 9 mois après la dernière séance. C’est d’ailleurs devant de tels résultats que le cocon de flottaison est passé d’un outil pour la recherche à un outil pour la relaxation.

Pour en savoir plus :

Jack C. Westman et James R. Walterst, Noise and Stress: A Comprehensive Approach, Environmental Health Perspectives, Vol. 41, pp. 291-309, 1981

Jeanne M. Bulgin, Arreed F. Barabasz, Washington State University et W. Rand Walker,University of Idaho, ¬´ Restricted Environmental Stimulation Therapy ” , Encyclopedia of Psychotherapy, VOLUME 2, Elsevier Science (USA), 2002

DIRK VAN DIERENDONCK & JAN TE NIJENHUIS, ¬´ Flotation restricted environmental stimulation therapy (REST) as a stress-management tool: A meta-analysis “, Psychology and Health, June, 20(3): 405‚Äì412, 2005

Suedfeld, P., Ballard, E. J., & Murphy, M. ¬´ Water immersion and flotation: From stress experiment to stress treatment “. Journal of Environmental Psychology, 3, 147‚Äì155, 1983ËPour en 

 photo de Alexandre KOURNWSKY

PortraitMaiteweb

Maïté Breger

Après avoir appris le japonais, elle part étudier les médecines douces et orientales à San Francisco. Elle y apprend des techniques de ¬´guided imagery ” et de ¬´creative healing ” qui l’ont profondément marquée et qu’elle souhaite partager en France. Titulaire d’un Master 2 d’Ethnologie, elle s’est spécialisée dans les pratiques de soin traditionnelles. Elle souhaite orienter son action vers le mieux-être et s’est formée à la sophrologie au CEAS de Paris.